Parasites

 


1 - Présentation des espèces de punaises 


Les punaises appartiennent à l'ordre des hémiptères, insectes qui se caractérisent par un rostre, organe piqueur constitué d'un étui cylindrique à l'intérieur duquel coulissent les stylets. Ce sont des animaux à cycle incomplet de métamorphoses. Dans l'ordre des hémiptères on distingue différents sous-ordres dont celui des hétéroptères dites punaises à demi-ailes, incapables de voler. Les familles appartenant à ce sous-ordre concernent diverses variétés de punaises rampantes dont la punaise des lits qui est la plus inféodée à l'homme.

Diverses variétés d'hétéroptères prennent pour hôte des oiseaux, dont elles occupent le nid :

- Punaise des hirondelles ou punaise Martin (Oeciacus hirundinis) 

- Punaise des pigeons (Cimex columbarlus)

Une variété (Cimexpipistrelli) habite les greniers fréquentés par les chauves-souris.

Image 

La majorité des hétéroptères vivent dans la nature suçant la sève des plantes ou chassant pucerons, acariens, chenilles et divers petits arthropodes

· punaise des peupliers (Anthocoris nemorum de la famille des anthocoridés)

· punaise des conifères

Les diverses espèces de la famille des cimidés (dénomination Cîmex) considérées comme aptères, possèdent en fait des ailes antérieures très courtes et des ailes postérieures totalement atrophiées. Elles sont toutes hématophages.

2 - La punaise des lits

      (Cimex lectularius>


Punaise hétéroptèreptère, dite punaise vraie, qui appartient à la famille des cimicidés.

Physiologie

Elle mesure 5 à 8 mm, est de couleur brun rouge et peut être considérée comme aptère.

Habitat

Originaire d'Asie elle est arrivée dans nos contrées via les pays chauds et recherche toujours les ambiances chaudes et sèches. Hors ses périodes de recherche de nourriture, elle peut stationner durant de longues périodes dans des endroits chauds et tranquilles à proximité des lits, fentes et cavités des boiseries, jointures des literies, dessous des tapis, envers des tableaux, espaces libres derrière les papiers peints...

Nourriture

Elle se nourrit du sang de tous les animaux à sang chaud avec l'homme pour hôte préférentiel (les autres variétés de punaises hématophages pénétrant occasionnellement l'habitat peuvent prendre l'homme pour hôte) Elle peut avaler 7 fois son poids de sang. La mue d'une larve ou une ponte de femelle doivent être précédées d'un repas. Elle peut rester plusieurs mois sans manger. Sans présenter d'organe détecteur très sensible, elle peut détecter la température du corps des animaux à sang chaud à une dizaine de cm de distance du fait des rayonnements infrarouges dégagés.

Origine des infestations

Les infestations se produisent lors du déménagement de meubles, livres, literies . . . Leur capacité à survivre sans manger durant plusieurs mois augmente leurs chances de survie et donc leur capacité à migrer bien qu'il ne s'agisse pas d'insectes volants. Ceci explique leur omniprésence.

Dans les climats tempérés, le pic d'infestation se situe à l'automne ceci car l'espèce hiverne sous la forme adulte. Dans les climats chauds le pic dinfestation apparaît dès le printemps.

Croissance

Une fois rassasiée de sang, la femelle retourne digérer dans un abri, s'accouple et pond des oeufs. Les caractéristiques de ponte sont extrêmement liées aux conditions extérieures et nutritionnelles. On retiendra les chiffres moyens suivants : ponte en continu de 150 à 350 oeufs à raison de 3 oeufs par jour durant toute la vie de la femelle. La femelle ne pond pas à des températures inférieures à 10°C. Oeufs et larves sont très sensibles aux basses températures, les mues cessent en dessous de 13°C. Les larves subissent 5 mues.

Compte tenu de la brièveté du cycle de vie, durant la période d'activité tous les stades de développement de l'insecte sont représentés. Avec l'arrivée de l'hiver, le développement des formes juvéniles cesse, et l'insecte hiverne sous la forme adulte, sauf pour les oeufs et larves localisés en des endroits chauds.

La durée d'incubation des oeufs est de 10 à 20 jours. Le cycle de métamorphose dure 9 à 18 semaines de la ponte de l'oeuf à l'imago. Ladulte a une durée de vie de 9 à 18 semaines.

   3 - Nuisances des punaises


La punaise n'est pas considérée comme un vecteur direct de maladies, mais elle inflige des piqures qui peuvent provoquer des irritations, des allergies, voire des états de malaise. Elle perturbe notablement le sommeil des vieillards et des enfants pouvant aller jusqu'à leur déclencher des crises. Les punaises des hirondelles, des pigeons et des chauves- souris, au contact des hommes peuvent les piquer lorsqu'elles sont affamées.

Les punaises du peuplier ou des conifères peuvent accidentellement pénétrer l'habitat, accrochées à nos vêtements, à des branchages, à des bouquets.

Lorsqu'elles nichent sur des végétaux situés en proximité de bâtiments les adultes peuvent y hiverner :

· à proximité, sous l'écorce des arbres, sous les dalles des sentiers....

· dans le bâtiment même, dans les isolations thermiques des bardages, dans des anfractuosités de la façade...

Aux premiers beaux jours les punaises agricoles s'éveillent et visitent les extérieurs durant la journée regagnant leur gîte la nuit. Courant avril début mai, les températures extérieures se stabilisant, la punaise agricole s'éloigne définitivement des bâtiments et entame son cycle de reproduction qui comprendra plusieurs générations jusqu'en octobre/novembre.

Extrait du Guide pratique de l'applicateur - Gilles Prisse - Edition PC Media

Nos agences

  • Bretagne Ouest (siège social)

Plouvorn 29420 Tél 02 98 61 04 34

  • Loire Atlantique

DERVAL 44590 Tél 02 40 55 49 42

  • Centre Bretagne

LOUDEAC 22600 Tél 02 96 66 44 83

  • Normandie

SAINT LO 50000  Tél 02 33 77 05 38

Intervention dans tout le grand ouest

Devis gratuit